Diary 11 (ref soliciaaustralia)
26 octobre 2009

Erwann H.

Pour tous les moments où j'ai pleuré, où je me suis sentie seule au monde, où je t'en veux de m'avoir changé, pour tous les moments où comme maintenant j'ai l'impression me noyer dans la détresse, pour tous les moments où je vois le mouvement que ma vision opère de toi, de l'homme-enfant que j'aimais au jeune con que je méprise, pour tous ces moments où je me dis que si t'étais pas passé par là, je serais pas si malheureuse. Pour tous les moments où je me dis que je t'aime encore sinon tu me serais indifférent, tous ces moments où je... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 07:12 - - Permalien [#]

24 octobre 2009

Pas de mail...

J'étais bourrée et j'ai voulu savoir. Je voulais tester sa réaction, partir à la pêche des suspiscions. Je ne suis qu'une amie pour lui, c'est évident dit-il. This is that he just could say to me. "I don't love you" or "i don't want to be with you" or "i don't feel the same" ? Impossible for him to say this, just "you're just a friend for me". C'est tombé sur moi comme un ciel lourd et chaotique. Je pense que le contre-coup du choc, c'est ça : j'ai réalisé que j'aurais pu y passer sous cette... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 08:18 - - Permalien [#]
13 octobre 2009

Angoisse Passion et doutes

La définition du bonheur à l'état absolu. J'ai réalisé mon rêve, traverser le désert. Quand j'étais gamine, j'ai croisé une cousine de ma mère (Odile) qui a l'époque avait la 20aine et qui portait de longs cheveux bruns ondulants et des santiags. Elle revenait d'Australie. Quand en vacances dans le Jura avec l'enculé d'Erwann, Eliane m'a offert ma paire de santiag, j'ai pensé que c'était le plus beau cadeau qu'on m'avait fait depuis un paquet d'années. Et je ne savais pas à l'époque que la vie me pousserait loin de la... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 08:42 - - Permalien [#]
18 septembre 2009

Puisqu'il est con bigleux et qu'il sait pas écrire

Je crois que là on a atteind des sommets dans le ridicule. NOn seulement ton commentaire ne veut rien dire mais mais en plus je comprends pas comment tu peux être aussi "stupide" - pour ne pas être vulgaire. Tu lis que je suis heureuse à la pensée de ne plus jamais te revoir et tu déposes quand même un commentaire, ton égocentrisme me tue. Alors puisque tu n'a pas l'air de comprendre je vais essayer une autre manière, j'inverse : Je suis malheureuse quand je pense à toi Quand je pense à toi juste là comme... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 08:21 - - Permalien [#]
14 septembre 2009

UN PUTAIN DE MAIL DE FACEBOOK DE LA PART D'ERWANN

"comment va tu?" Pitoyable lol. Peut-être qu'il faut que tout le monde l'aime, il s'est dit merde une personne est passée entre les mailles du filet de mon extrême gentillesse et mon sublissime génie!! MERCI parce que grâce à toi j'ai découvert une fonctionnalité de facebook (quelle dommage que je ne l'ai pas cherchée avant), je t'avais déjà supprimé maintenant j't'ai bloqué. Le seul possible lien qu'il reste entre nous ce sont nos connaissances communes..et s'il faut que je bloque tout le DEUST pour ne plus... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 05:22 - - Permalien [#]
12 septembre 2009

Sunday Morning [Lily Allen]

Sunday MorningWe were lying in bed, just two of us under cover, undercoverWith no warning, you suddenly became my..my loverI've been waiting so very long for you to say it to me, say it to meI've been skating, skating on thin ice if I don't agree... I know you're the one for me but i took me by surpriseIf I say it back to you, i can't look you in the eyesI don't want to lose you n I don't want to confuse youI guess this is my cue, to give you my reply And You killed it, you killed itYou killed it with i love youAnd You killed... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 12:06 - - Permalien [#]
07 septembre 2009

AU secours

Je suis à l'autre bout du monde, et mon horloge interne a mis quelques semaines certes mais y est parvenu à se régler à nouveau sur l'heure:22.. Toutes les heures 22 je vois. Je vois quoi? Le 22 c'était Erwann. Aujourd'hui c'est la pensée de ne plus jms le revoir... cela m'apaise. Je ne savais pas encore que le soulagement et la sérénité pouvaient ne former plus qu'un et s'appeler l'oubli. Rien qu'à l'idée d'être si loin de là où il peut être en kilomètres...et si loin du temps ou j'espère nous ne nous recroiserons... [Lire la suite]
Posté par Solicia à 19:13 - - Permalien [#]